Ouganda : La majorité présidentielle valide un 6ème mandat pour Yoweri Museveni

Le président sortant de l’Ouganda, Yoweri Museveni briguera un sixième mandat consécutif lors du scrutin présidentiel de 2021, sa formation politique, le Mouvement de la résistance nationale (NRM), ayant annoncé ce mercredi, avoir accepté sa candidature pour relever ce nouveau défi.

Le Comité exécutif central du NRM a pris sa décision au terme d’une retraite de cinq jours présidée par Museveni lui-même dans le nord-ouest du pays.

Agé de 74 ans et au pouvoir depuis 1986, M. Museveni a été invité par ses partisans à «continuer à diriger le Mouvement et l’Etat en 2021 et au-delà pour éliminer les freins à la transformation» de ce pays d’Afrique de l’Est.

Le président ougandais peut prétendre à un sixième mandat grâce à une réforme constitutionnelle controversée adoptée fin 2017, qui a supprimé la limite d’âge de 75 ans pour pouvoir être élu président.

Cette réforme constitutionnelle avait provoqué de vives manifestations de l’opposition et des scènes de pugilat au Parlement.

L’amendement sera finalement validé en juillet 2018 par la Cour constitutionnelle, jugée acquise à la cause du chef de l’Etat. Et cette devrait, « sans aucun doute », donner son feu vert à une nouvelle candidature de M. Musseveni, de l’avis des observateurs.

Les accusations de l’opposition ougandaise, qui prête au Chef de l’Etat l’intention de vouloir rester au pouvoir «à vie» semble ne guerre ébranler ce dernier, ancien guérilléro qui a pris le pouvoir en 1986.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *