Guinée : Télimélé, une ville qui fait l’exception

telimeleAlors qu’Ebola défraie la chronique du fait des ravages qu’elle cause, une localité de la Guinée descend la toute puissance du virus qui n’est pas invincible, comme veut le faire croire la perte massive en vies humaines. Selon les termes employés par les organisations internationales de lutte contre la maladie et les autorités guinéennes, « la préfecture de Télimélé est un exemple mondial de la lutte contre Ebola ».

L’action des populations de cette contrée a permis de guérir 75 % des cas déclarés d’Ebola. De sources concordantes, c’est le fruit du travail en équipe des ressortissants de Télimélé : il s’agit de la sensibilisation porte-à-porte pour ceux quivivent dans la préfecture, de l’écoute favorable des personnes sensibilisées sous la bannière de la Coordination internationale pour le développement de la localité (CIDT).Outre cette mobilisation locale, le dévouement de la diaspora est un autre facteur-force de l’opération.

C’est une nouvelle qui conforte la population alors que l’épidémie sème au quotidien la terreur au sein du pays, où depuis onze mois, la fièvre hémorragique à virus Ebola ne cesse de faire des victimes. Malgré des efforts déployés par l’Etat appuyé par les institutions internationales et ONG locales, l’épidémie Ebola ne cesse de faire des ravages.

Somme toute, fière d’être reconnue comme un exemple, la ville Télimélé n’oublie pas, cependant, que le virus peut de nouveau se manifester. Ainsi, pour prévenir une nouvelle épidémie, le préfet a organisé une distribution d’équipements de prévention et continue à sensibiliser l’opinion publique. Selon une source officielle, Télimélé croit résolument que « la parole est une arme pour combattre Ebola ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *