Tanzanie : Le gouvernement en lutte contre les meurtres d’albinos

le-premier-depute-albinos-tanzanienLes autorités tanzaniennes ont décidé mardi d’interdire toute pratique de la sorcellerie en Tanzanie, dans le but de mettre fin aux récurrentes agressions et autres mauvais traitements dont les albinos sont victimes.

Dans ce pays, les personnes souffrant d’albinisme, anomalie génétique se caractérisant par l’absence de pigmentation dans la peau et les poils, sont souvent victimes de certaines croyances occultes attribuant à leurs organes des vertus magiques. Cela donne lieu à des meurtres, agressions et autres traitements inhumains contre ces albinos. Pour le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Isaac Nantanga, les pratiquants de la magie noire ont une grande part de responsabilité dans ce fléau. D’où la nécessité d’interdire la sorcellerie dans le pays.

M.Nantanga a annoncé que dans les semaines à venir, il sera lancé une opération spéciale dénommée « En finir avec les meurtres d’albinos». Elle sera conduite par la police, assistée par les autorités locales ainsi que des membres de la Société Tanzanienne des Albinos (en anglais Tanzania Albino Society, ou TAS). Cette opération va dans un premier temps cibler les zones les plus touchées par le fléau, en l’occurrence celles du nord du pays. Elle consistera à appréhender tous les suspects de maltraitance envers les albinos et les présenter à la justice.

Tout en demandant aux autorités tanzaniennes d’accorder une importance primordiale à cette opération, le coordinateur des Nations unies en Tanzanie, Alvaro Rodriguez, a promis l’aide de l’ONU. Ces mesures interviennent quelques semaines après l’enlèvement d’une petite fille albinos de quatre ans, toujours portée disparue. En août dernier, 4 albinos ont été agressés en moins de deux semaines. Selon l’ONU, depuis 2000,plus de 70 personnes atteintes ont été assassinées en Tanzanie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *