Bénin : Inauguration d’une gare de chemins de fer

Gare-de-Cotonou-Blueline-BeninDans le cadre de la réalisation du projet de la ligne ferroviaire reliant les capitales de cinq pays de l’Afrique de l’Ouest, à savoir Lomé, Cotonou, Niamey, Ouagadougou et Abidjan, une gare centrale des chemins de fer a été inaugurée mercredi à Cotonou , en présence de deux personnalités importantes dont l’un Béninois et l’autre Nigérien.

Le réseau ferroviaire constitue l’une des clés des politiques mises en place par les pays de la région en vue de favoriser le développement et le plein épanouissement de leurs populations. L’Afrique de l’Ouest est une zone qui regorge de nombreuses ressources, qu’elles soient minières, agricoles, pétrolières ou autres. Ces richesses suscitent même la jalousie de certains individus ou groupes qui font le choix soit de financer soit de s’investir dans des manœuvres terroristes qui ralentissent le développement socioéconomique.

En ce qui concerne l’intégration régionale, cette nouvelle gare tient un rôle privilégié dans la mesure où elle constitue le troisième pôle de croissance autour des infrastructures de transport, après le port et l’aéroport.« Cette gare centrale de Cotonou est une porte ouverte pour le trafic nigérien pour les passagers comme les marchandises et pour cela, elle est une bouffée d’oxygène pour le Niger », s’est réjoui Brigi Rafini, Premier ministre nigérien.

Le projet de la ligne ferroviaire reliant les cinq Etats de l’Afrique de l’Ouest est un vaste programme d’intégration économique sous-régionale qui consiste, non seulement, à réhabiliter le réseau ferroviaire de l’Organisation commune Bénin-Niger des chemins de fer (OCBN), mais également à relier par la voie ferrée les capitales de ces pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *