Mali : La piste criminelle envisagée dans l’incendie du marché de Bamako

La piste criminelle est sérieusement envisagée dans l’incendie qui a ravagé ce lundi, une bonne partie du grand marché de Bamako au Mali, faisant d’importants dégâts matériels.

Selon des responsables maliens de la sécurité qui s’exprimaient sous couvert de l’anonymat, il y a eu «trois foyers d’incendie simultanément» à partir de 04H00 du matin au marché central de Bamako. Chose plutôt «bizarre», selon ces agents de sécurité, pour qui il ne peut s’agir que d’un «acte intentionnel».

Cet avis partagé par le maire central du district de Bamako, Adama Sangaré qui estime également que le «timing» des trois foyers d’incendie méritait une réflexion. Les services de sécurité du pays ont ouvert une enquête sur ce drame, dont les dégâts sont estimés à plusieurs centaines de millions de Francs CFA.

Le marché central de Bamako subit régulièrement des incendies. En 1993, il avait presque totalement calciné. Il y a quelques mois, le gouvernement malien avait mobilisé, avec des entreprises privées, d’importants fonds pour la construction d’un nouveau marché, afin de décongestionner celui de Bamako.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *