Des joueurs béninois condamnés pour avoir menti sur leur âge

La justice béninoise vient de se prononcer dans l’affaire de «faux et usage de faux» sur l’âge des joueurs de l’équipe nationale cadette du Bénin, disqualifiée lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans.

Pour cette compétition, le Bénin avait présenté 10 joueurs nettement plus âgés (20 et plus), qui avaient menti sur leur vrai âge avec la complicité de plusieurs dirigeants de la Fédération béninoise de football.

Une tricherie qui va finalement coûter cher aux dix joueurs incriminés, qui viennent d’être condamnés ce mardi à six mois de prison, dont un mois ferme. La peine la plus lourde de 12 mois d’emprisonnement dont deux fermes, a été infligée au staff conduit par Lafiou Yessoufou.

Les membres du staff, détenus depuis septembre, devraient passer encore quelques jours en détention avant d’être libérés. Les joueurs sont, quant à eux, libérés pour avoir déjà purgé leurs temps de détention.

L’ancien directeur des compétitions de la Fédération béninoise de football, Quentin Didavi, le Directeur Technique National, Moise Ekoué et le docteur Vicentia Bocco, dont le cabinet avait conduit la contre-expertise des tests IRM à Cotonou, ont été pour leur part, relaxés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *