Togo- Braquages: Quatre morts et 142 millions CFA subtilisés en six mois à des particuliers

Le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, le général Yark Damehame a présenté cette semaine, un bilan alarmant sur la situation sécuritaire dans le pays, faisant état de 45 braquages qui se sont soldés de janvier à juin 2019, par quatre morts et le vol de 142 millions de F.CFA.

En outre, un présumé cambrioleur a trouvé la mort alors que 18 autres personnes ont été blessés durant ces braquages dont la plupart se sont produits au centre et dans la banlieue de la capitale, Lomé. 

Le mode opératoire de ces malfrats est simple: ils circulent sur des motos non immatriculées ou d’immatriculations étrangères pour filer leurs victimes et parviennent tranquillement à emporter leur butin, avant que les forces de l’ordre et de sécurité n’arrivent sur les lieux, explique le ministre togolais, précisant que les derniers cas en date de ces forfaitures remontent à la semaine dernière. 

Des sommes de 5 et 19 millions de franc CFA ont été emportées dans des braquages respectivement à l’Université de Lomé et à Tokoin. Et comme d’habitude, les voleurs qui étaient à moto, ont réussi à se fondre dans la nature. 

Le ministre Damehane fait remarquer que c’est souvent à la sortie des banques que les braqueurs suivent leurs victimes pour ensuite les dépouiller complètement de leur argent. 

«Nous avons déjà rencontré les banquiers, a-t-il dit, et nous leur avons demandé de collaborer et appeler nos services pour accompagner les clients qui retirent de grosses sommes d’argent».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *