UEMOA : Un bond de 40% dans les transactions interbancaires

Une annonce faite par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), révèle que les transactions interbancaires au sein de l’espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont atteint, entre le 30 Mars et le 5 Avril derniers, un total de 66 milliards de FCFA (135 millions de dollars américains). Ce qui dépasse de loin les 47 milliards de FCFA (environs 95 millions de dollars américains) de la semaine précédente. Ces chiffres qui représentent les résultats de prêts et d’emprunts identiques, témoignent d’un bond de plus de 40 %. Quant aux pays ayant manifestés plus d’activités dans les transactions avec l’UEMOA, c’est le Burkina qui, ayant effectué des emprunts de 23 milliards de FCFA (48 millions de dollars américains), s’est montré le plus actif. En deuxième position, vient le Bénin qui a réalisé 6,5 milliards de FCFA d’emprunts et 11 milliards de FCFA de prêts (total d’environs 38 millions de dollars américains), puis du Mali, avec des activités à hauteur de 8 milliards de FCFA (17 millions de dollars américains). Pour finir, c’est le Niger qui finit au pied du podium avec 3 milliards de FCFA (6 millions de dollars américains). Le Sénégal s’étant beaucoup plus illustré avec des opérations interbancaires de 500 millions de FCFA (1,1 million de dollars américains) seulement, boucle le classement. Nous rappelons que ce rapport a pris en compte tous les pays de l’UEMOA, à l’exception de la Guinée-Bissau et de la Côte d’Ivoire. Actuellement plongé dans un chaos économique depuis la période postélectorale, le retour de la Côte d’ivoire sur la scène économique pourrait faire un grand bien à toute la sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *