Burkina Faso : la BM finance le secteur économique et les TIC

Le gouvernement burkinabé et la (BM) ont signé ce lundi à la capitale Ouagadougou, deux contrats de financement d’un montant total de 69 milliards de F CFA (153 millions de dollars) dans le but de soutenir les secteurs d’activités économiques et les technologies de l’information et de la communication (TIC) du pays. L’objectif du premier accord dont le montant s’élève à 57,5 milliards de F CFA (127,5 millions de dollars) est de pouvoir accroître l’activité économique dans la région de Bagré, notamment par une augmentation des investissements privés, la création d’emplois et la production agricole. Ainsi donc ce premier contrat sera destiné à financer le projet pool de croissance de Bagré. Il est composé de trois volets à savoir l’amélioration de la capacité institutionnelle, le renforcement du climat d’investissement et les services divers relatifs aux affaires, à la formation et à la gestion des fonds à coût partagé. Quant au second accord d’un montant de 11,5 milliards de F CFA (25,5 millions de dollars), il sera consacré au  financement de la première phase du Programme régional d’infrastructures et de communication pour l’Afrique occidentale. Ce financement pourra renforcer et élargir la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et ainsi favoriser la réduction des coûts des services de communication sur le territoire national. Cette réduction des coûts facilitera l’accès des télécommunications aux populations les plus vulnérables et contribuera efficacement à la croissance de l’économie burkinabè. Comme le premier, le deuxième projet aussi comprend trois volets qui sont la connectivité, l’environnement juridique et l’assistance technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *