Afrique du sud: Restructuration du bureau de la poste

La criminalité et le détournement des fonds qui avaient élu domicile à la « South African Office Post » (SAPO) ont diminué de 26% dans l’exercice de cette année à en croire le rapport  déposé au parlement par l’entreprise hier. Pour atteindre cet objectif la poste sud-africaine a dû se montrer intransigeante dans l’application de la loi en procédant ainsi à 1′ arrestation de 100 personnes dont 60 de ses employés. Ces mesures n’ont donc pas tardé à porter leurs fruits. Ainsi ce groupe sud-africain qui se concentre sur les services postaux, logistiques et financiers, a rapporté un chiffre d’affaires de 5,8 milliards de Rand (720millions de dollars) soit une hausse de 1,7 % sur le chiffre d’affaires de 5,7 milliards de Rand (710 millions de dollars). Cependant l’entreprise sud-africaine n’est toujours pas à l’abri. Elle devrait, pour contenir cette situation de perte, mettre en place une banque à part  entière pour redorer le blason du groupe et contenir la perte des profits. La prestation de services bancaires non bancarisés dans les zones rurales seront importants pour les perspectives futures de la SAPO.

La poste nationale d’Afrique du sud a rassuré les parlementaires sur sa détermination  de vaincre le détournement afin de rendre le groupe plus performant et respectueux. Elle a déjà mobilisé 1500 points de ventes pour rendre les services bancaires plus accessibles. Toutefois, bien que les services bancaires semblent prendre une place de choix dans l’avenir de la SAPO, les services postaux et autres services devraient continuer à être fournis à la population sud africaine. Ainsi l’année 2012 qui s’annonce devrait voir les choses s’améliorer à la  » South African Office Post ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *