Sao Tomé et Principes : Extension de l’aéroport international

La première pierre des travaux de réaménagement et d’extension de l’aéroport international de la capitale de l’archipel, Sao Tomé, vient d’être posé par le Premier ministre Patrice Trovoada. Estimé à un coût total de 7 millions de dollars, ce projet de rénovation et d’extension sera financé par la société pétrolière angolaise « Sonangol Holding », et consistera également à l’acquisition de moyens de navigation, d’équipements de sécurité et de contrôle des passagers et des bagages. Les travaux dureront jusqu’en Mai 2012, soit sept mois, et étendront l’aéroport de 500 à 1500 mètres carrés. Figurant sur la liste noire de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), pour non-conformité de son aéroport aux standards internationaux, les Sao Tomé pourront donc grâce à cet investissement quitter cette liste. En outre, cette extension est aussi due au flux du transport aérien élevé pendant l’été à cause des touristes. Ce sera donc un moyen de promouvoir  le tourisme saotoméen par ce gage de sécurité offert aux touristes. Toutefois l’Etat Saotoméen attendra encore avant d’empocher le pactole, puisque selon les termes de l’accord signé en 2008, à la fin des travaux, ce sera la Sonangol Holding qui exploitera l’infrastructure pendant 30 ans.

Longue période d’exploitation en effet. Ceci semble pas néanmoins contrarié les autorités du pays qui en collaboration avec le Conseil d’administration de la Sonangol Holding, annoncent déjà que d’autres projets ficelés par les deux parties seront bientôt lancés. Par ailleurs le Premier Ministre a déclaré à propos du développement du projet, qu’il « boostera l’économie nationale » mais également, attirera d’autres entreprises privées étrangères à investir dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *