Swaziland : L’aéroport de trop… !

Le projet, qui est estimé par certains d’avoir coûté jusqu’à 1 milliard de dollars, a été condamné dès le départ par le Fonds monétaire international et les militants qui ont exhorté le gouvernement à ne pas gaspiller des ressources limitées du pays sur ce qui a été qualifié de royal vanité du projet . Conçu avec une piste pour accueillir le plus grand avion du monde, un Airbus A380, l’aéroport  devrait accueillir en moyenne   250 000 à 300 000  passagers chaque année,  soit une augmentation presque quintuplé dans les numéros en passant par l’aéroport existant à Matsapha, près de Manzini. Il ya seulement une poignée de vols par jour sur Matsapha, tous à une seule destination, aéroport international OR Tambo à Johannesburg. Tous sont exploités par le Swaziland Airlink, une joint-venture entre British Airways Airlink africaine et le gouvernement du Swaziland. Le  Gouvernement du Swaziland affirme que le nouvel aéroport, qui est dans un endroit éloigné de plus de 80km à l’Est de la capitale Mbabane, est nécessaire car il offrira plus d’espace d’atterrissage pour les gros avions qui ne peuvent pas être logés à Matsapha et stimulera les investissements étrangers, les exportations et le tourisme. Mais les  militants pour la démocratie ont critiqué le projet et son budget, apparemment sans fonds. Musa Hlophe, de la Coalition du Swaziland a déploré le manque d’investissement dans la création d’emplois dans un pays dans lequel 67% de la population vit dans la pauvreté et 40% n’a pas de travail.

Dépenser des centaines de millions sur un aéroport, dont nous n’avons pas besoin  c’est nous  permettre de courir vers plus de pertes… » a t-il  ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *