Sénégal : Un potentiel économique mis en évidence

Le rapport d’Oxford Business Group intitulé « The Report : Sénégal 2011 ». Fruit de 7 mois de recherche sur le terrain,  a été conçu pour promouvoir le Sénégal en dehors de ses frontières et permet de montrer les opportunités qui s’offrent aux investisseurs voulant faire des affaires au Sénégal.

La cérémonie de lancement de cette production s’est tenue le vendredi passé en présence du ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, M. Karim Wade ; qui a indiqué que l’économie sénégalaise reste trop dépendante de la demande externe et des importations énergétiques. Il a également soutenu que le Sénégal avait beaucoup à faire pour développer les secteurs primaires, comme l’agriculture et la pêche qui ont le potentiel de devenir un vecteur économique et d’emplois dans le pays.

Edité en anglais, le rapport d’Oxford business group présente des caractéristiques qui font de lui une référence à la fois utile et fondée pour les responsables économiques, les universitaires, les journalistes à l’échelle internationale, et tous ceux qui ont un intérêt pour le Sénégal. Et selon M. Karim Wade, ce rapport ouvre une autre fenêtre sur les efforts constants que le Sénégal a déployés cette dernière décennie. En effet, Cette parution renforce la mise en œuvre des projets du gouvernement en matière de promotion, de prospection et d’accueil des investissements internationaux, pour faire du Sénégal un pays émergent tout en participant incontestablement à la reconnaissance du potentiel économique du Sénégal au niveau international.

Enfin, M. le ministre a affirmé que dans un environnement de plus en plus concurrentiel, « The Report : Sénégal 2011 » constitue un instrument important et utile pour les décideurs économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *