Ile Maurice : chute dans le classement touristique

swimming pool in the tropicsD’après le dernier classement mondial du Forum Economique Mondial 2013 (FEM) publié la semaine dernière, l’Île Maurice vient de perdre sa première place de numéro 1 du tourisme dans l’océan Indien et en Afrique subsaharienne. Ce sont les Seychelles qui lui ont ravi cette position, à quelques écarts près. Dans l’océan Indien, l’Etat insulaire est désormais 2ième pays touristique en Afrique subsaharienne et 58ième à l’échelle mondiale, perdant ainsi 5 places par rapport à l’année précédente. Les Seychelles de leurs coté ont réalisé une monté fulgurante sur les deux dernières années. Il y a peu, la République des Seychelles ne figurait même pas sur le classement des meilleurs destinations touristiques sur l’océan Indien. Aujourd’hui, ce petit Etat est classé numéro 1 d’Afrique subsaharienne et 38ième sur le plan mondial, soit 20 place avant l’Île Maurice. Parmi les indicateurs de base, le rapport 2013 sur la compétitivité dans l’industrie du tourisme et du voyage, intègre le ratio des dépenses en voyage et tourisme dans le PIB, l’évolution et la qualité des campagnes marketing, la sécurité des touristes ainsi que le niveau des coûts pratiqués dans les pays hôtes. Selon le rapport, la chute mauricienne est principalement liée à la question des coûts. En effet l’indicateur sur la compétitivité des prix a vu une chute significative de la position mauricienne qui est passé de 18 à 75 en une année seulement. Cette augmentation serait due à la hausse des tarifs hôteliers, des prix des carburants, des taxes sur les billets et redevances aéroportuaires. Le pays va devoir réagir rapidement avant que son image ne soit durablement écornée.

Par ailleurs, cette montée en puissance des Seychelles n’est pas étrangère au nouveau concept des Iles vanilles lancé par quelques Iles de l’Océan Indien dont l’Ile Maurice, la Réunion, les Seychelles, le Madagascar et les Comores. D’ici la fin du moi de mai, il se tiendra la 2ème édition de l’International Tourism Fair (ITM 2013) pour asseoir leurs positions en tant que destination touristique de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *