Il faudra désormais déclarer ses comptes sur les réseaux sociaux pour obtenir un visa américain

Lors d’une demande de visa pour les Etats-Unis, les touristes doivent désormais fournir des renseignements sur leurs comptes sur les réseaux sociaux.
L’administration américaine vient d’instaurer une nouvelle politique en matière de demandes de visa : il est désormais obligatoire, même pour les touristes, de transmettre des informations sur tous ses comptes sur les réseaux sociaux, dont Facebook, Twitter et Instagram.
En fait, il ne s’agit que de l’extension à grande échelle d’une mesure instaurée en 2017. En vertu de celle-ci, un agent américain a la possibilité de demander plus de renseignements sur les activités numériques d’un demandeur de visa. Néanmoins, seulement 1 % des individus étaient concernés. Mais, dorénavant, la mesure concerne les quinze millions de demandeurs annuels de visa.
« La sécurité nationale est notre première priorité au moment d’accorder un visa, et tout futur voyageur ou migrant vers les Etats-Unis fait l’objet de recherches approfondies. Nous travaillons chaque jour à l’amélioration de nos systèmes de vérification destinés à protéger les citoyens américains, tout en encourageant les voyages légitimes vers les Etats-Unis», a confié le département d’Etat américain à la presse.
Lors des demandes de visa, les requérants peuvent désormais accéder à un menu déroulant, comportant différents réseaux sociaux. Ils ont aussi la possibilité d’ajouter des renseignements supplémentaires, au cas où une plateforme ne figure pas sur la liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *