Côte d’Ivoire : Lancement de la campagne cacaoyère

campagne-cacaoyere-civLa Côte d’Ivoire vient d’arrêter le prix garanti bord champ du kilo de cacao pour la campagne intermédiaire. Il se démarque par une légère augmentation par rapport à l’année dernière.
Lundi prochain, commencera la campagne cacaoyère. Ainsi, le prix garanti bord champ de cacao a été fixé à 1,5 dollar le kilo, comme annoncé mercredi dernier par le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, au terme du conseil des ministres.
De ce tarif, il ressort une légère augmentation comparativement à la dernière campagne intermédiaire, soit 0,1 dollar de plus. L’autorité ivoirienne a prévenu que « tous les dispositifs s’appliqueront pour éviter une fuite  du cacao ». Le principal produit de l’agriculture ivoirienne est habituellement victime de trafics contrebandiers en direction des pays voisins,  particulièrement le Ghana et le Burkina Faso. Ces exportations illégales se sont amplifiées dès 2002, date de l’éclatement de la rébellion ayant conduit à l’occupation du nord du pays. Toutefois, « la campagne précédente a permis d’avoir un meilleur contrôle, le phénomène de la contrebande s’est fortement effrité », a affirmé M. Koné.
Aux mois d’octobre prochain, l’Etat ivoirien va arrêter le prix de kilo de cacao pour la campagne principale. L’année dernière, il était supérieur de 0,05 dollar au prix garanti appliqué lors de la campagne intermédiaire. Avec ce barème, les cacaoculteurs ont gagné la somme globale de 2,03 milliards de dollars au cours de la campagne 2012 – 2013. Durant la même période, la Côte d’Ivoire a réalisé une production de 1,415 million de tonnes de cacao. Pour rappel, ce pays pourvoit 41 % de l’offre mondiale de cacao, ce qui en fait le premier producteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *