Faible mobilisation à Lomé pour le 2ème concert live du groupe musical ivoirien Magic System

En tournée africaine dans le cadre de la célébration de ses 20 ans de carrière musicale, le groupe ivoirien Magic Système a fait une halte musicale à Lomé les 16 et 17 décembre 2017.

Son concert VIP du 16 décembre 2017 dans le plus luxueux hôtel du Togo et dont l’entrée était fixée à 50 mille Fcfa (75 euros), a connu une grande mobilisation. Ce qui n’a pas été le cas du second concert live de ce quatuor.

Sur la plage de Lomé ce 17 décembre, non seulement le show live promis par les chanteurs Ivoiriens a débuté avec un retard de plus de 5 heures, mais il a aussi connu une faible affluence. Des contretemps qui n’ont rien enlevé à la qualité du spectacle servi par le quatuor.

La bande à A’salfo n’entrera sur scène qu’une heure plus tard. Entre-temps, l’entrée à ce spectacle qui était payante, a été subitement rendue gratuite pour encourager le public à faire le déplacement à la plage de Lomé.

Le suspense planait déjà sur les deux shows prévus par A’salfo et ses compagnons, après qu’un groupe d’artistes togolais engagés ait appelé le public local à les «boycotter». Dans un Tweet, Eric MC, l’un des artistes togolais engagés auteurs de cet appel, estimait qu’aucun «étranger n’aura le champ libre» dans le pays, jusqu’à la reconduction de leur concert du 15 octobre dernier, «censuré et interdit par le Gouvernement togolais et la Délégation spéciale de la Commune de Lomé».

Le Togo traverse depuis quatre mois déjà, une crise politique, avec l’opposition qui déverse chaque semaine, des milliers de Togolais dans les rues pour réclamer le retour à la constitution de 1992 ou le départ du président Faure Gnassingbé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *