Ethiopie : Hausse des exportations horticoles

KENYA-TRADE-FLOWERS-ETHICSLa croissance éthiopienne ne cesse de donner de bons résultats. Pour cet exercice 2014-2015, le pays prévoit une hausse de ses exportations horticoles de près de 126 millions de dollars, ce qui porte le montant à 371 millions de dollars.

Pour Mekonnen Hailu,de l’Agence éthiopienne de développement des exportations horticoles (EHDA), la hausse que connait ce secteur aujourd’hui résulte de l’implication des autorités dans sa promotion. L’importance de ce secteur est telle que 120 compagnies éthiopiennes et étrangères cohabitent pour son développement. Le domaine horticole doit aussi sa croissance à l’importation des serres et des autres machines, mais aussi à la levée des taxes autour de toutes ces importations. L’autre avantage non négligeable est que les exemptions fiscales dans ce secteurs vont jusqu’à sept années après le début de la production, et le gouvernement tient pour priorité la construction des infrastructures d’investissements horticoles.

L’usage des nouvelles technologies met les compagnies parfois à l’abri de l’usage des produits chimiques. «Nous utilisons des technologies modernes pour lutter contre les parasites sans recourir aux produits chimiques  parce que les plantes cultivées sans produits chimiques rencontrent actuellement une très grande demande sur le marché», déclare M. Hailu.

Le marché horticole éthiopien s’est développé un peu plus au cours de cette dernière campagne. Hormis la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la Norvège ou l’Italie qui absorbent 80% de la production éthiopienne, le Japon, les Etats Unis et certains pays du Golfe s’intéressent de plus en plus aux fleurs éthiopiennes et constituent un marché pouvant davantage booster le secteur pour la campagne 2015-2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *