Cameroun : Plan d’urgence pour relancer la croissance

biya-conseils-ministresLe Cameroun va lancer en 2015 un plan d’urgence triennal de 925 milliards de FCFA, afin de relancer la croissance économique du pays, a annoncé le gouvernement, après un conseil des ministres présidé mardi par le chef de l’État Paul Biya.

L’économie camerounaise a connu une croissance constante durant les dix dernières années. Cependant, en raison de nombreuses lacunes au niveau des infrastructures et dans les politiques du gouvernement, les potentialités économiques du pays demeurent mal exploitées. Ainsi, le pays souffre-t-il d’un important déficit énergétique, qui n’est pas sans entraver le bon fonctionnement des entreprises. De même, le mauvais état des voies de communication et du réseau de transport en général rend difficile l’acheminement des produits destinés à l’exportation (cacao, café, bois, entre autres).

C’est pour remédier à toutes ces insuffisances que le gouvernement a décidé de lancer dès le premier trimestre 2015 son plan d’urgence de 925 milliards FCFA qui s’achèvera en 2017. Le président Paul Biya a indiqué que ce plan d’urgence viendra renforcer les dépenses budgétaires en cours. « Le plan d’urgence est un programme spécial de mesures et de projets visant à répondre aux besoins immédiats de la population», a-t-il déclaré à l’issue du conseil de l’Exécutif.

De son côté, le Premier ministre  Philémon Yang a indiqué que ce plan d’urgence sera axé sur des secteurs tels que la santé, les infrastructures routières, l’agriculture, l’énergie et la sécurité. « Ce programme spécial, d’un coût global de 925 milliards de francs CFA, est financé par la mobilisation des ressources nécessaires, à des taux soutenables, auprès des institutions financières locales et internationales », a ajouté M. Yang.

Ainsi, la croissance économique du Cameroun devrait-il atteindre 6,3% en 2015, selon le gouvernement, et 5,2% selon le FMI.

One thought on “Cameroun : Plan d’urgence pour relancer la croissance

  1. Relancer l’économie d’un pays est évidemment le job principal d’un gouvernement. Maintenant, ce serait triste que les Camerounais ne s’informent pas sur l’industrialisation massive des pays occidentaux et des catastrophes que cela a généré. Par exemple, à Tchernobyl ou encore à Three mile Island en ce qui concerne le nucléaire. Ne pas oublier les différentes pollutions dont les marées noires.

    Quant à l’agriculture, autant qu’elle soit bio directement, sinon ne pas oublier de développer le secteur de la santé (les hôpitaux notamment) pour soigner tous les cancers qui vont se déclarer à cause des pesticides, insecticides, OGM, nitrates et nitrites de cancer.

    Ne pas oublier non plus que le réchauffement climatique actuel a été créé par une industrialisation aveugle.

    Bref, il faut développer le Cameroun mais d’une manière plus intelligente que ne le firent les occidentaux. Il faut d’abord analyser là ils se sont trompés et ont chuté avant de foncer directement sur leurs pas et chuter à son tour sur les mêmes écueils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *