Tunisie : modernisation de la douane pour lutter contre la contrebande

slimchakerLe ministre tunisien des Finances Slim Chaker a annoncé lundi dernier en conférence de presse à Tunis l’adoption par le département des Finances de nouvelles mesures pour doter la douane tunisienne de nouveaux équipements pour lutter contre la contrebande. Le coût de ces équipements est estimé à 25 millions de dollars US.

Les autorités tunisiennes ont prévu l’acquisition cette année de 9 scanners et de 10 autres l’année prochaine. Ils seront installés dans les postes frontaliers. Elles ont également lancée la formation, en partie dans le domaine militaire, d’un corps d’intervention de la douane dont les agents seront équipés d’armes sophistiquées. La formation en cours doit délivrer à la fin de ce mois sa première promotion. Les nouvelles mesures comprennent également la construction de dépôts de marchandises saisies au niveau des points de passage de Ras Jedir et Dhiba. Les agents qui y seront affectés disposeront de résidences et seront dotés d’ordinateurs portables équipés de l’application de dédouanement de marchandises SINDA pour plus d’efficacité dans leur travail. Des caméras de surveillance seront également installées dans les ports et les magasins pour suivre l’itinéraire des containers, qui seront en plus dotés d’un système GPS, pour réduire les vols et les trafics.

Car, en effet, l’objectif de toutes ces mesures est de faire face à la contrebande, un phénomène qui prend actuellement des dimensions alarmantes dans le pays. La Banque mondiale estime le secteur informel en Tunisie à 54% de la main d’œuvre et le manque à gagner au niveau de la fiscalité à environ un milliard de dollars US. Le gouvernement tunisien espère que ses nouvelles mesures pour moderniser sa douane permettront d’augmenter ses recettes financières à plus de 420 millions de dollars US.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *