Le Tchad en phase d’atteindre le point d’achèvement PPTE

tchad-ppteeDes sources concordantes suggèrent que le Fonds Monétaire International et la Banque mondiale pourraient annoncer la semaine prochaine l’atteinte par le Tchad du point d’achèvement de l’initiative PPTE (Pays Pauvres Très Endettés). Cette annonce devrait s’accompagner pour le pays de retombées positives pour l’économie et le budget.

L’initiative PPTE a été lancée par le Fonds Monétaire International et la Banque mondiale en 1996 afin de s’assurer qu’aucun pays n’est confronté à une charge d’endettement qu’il ne peut gérer. Concrètement, pour le Tchad, l’annonce du FMI et de la Banque mondiale devrait s’accompagner d’une annulation de 170 millions de dollars au titre de ses engagements vis-à-vis du FMI et une possibilité d’annulation de l’ardoise du pays au niveau de la dette multilatérale (IDA, Banque africaine de développement). Le montant de la dette annulée est estimé à environ 800 millions de dollars. Pour le Tchad, ces mesures sur sa dette tomberaient à pic et seraient une véritable aubaine pour l’économie. Deux tiers des recettes fiscales du pays provenant des ventes de pétrole, le budget national a fortement souffert de la chute des cours du brut. L’Etat n’est plus en mesure de payer les fonctionnaires à terme échu, ce qui a entraîné depuis le début de l’année une grogne sociale qui dure jusqu’à aujourd’hui.

Dans le cadre de l’initiative PPTE, le Tchad avait atteint en 2001 le point de décision, point de départ de la procédure menant à l’allégement de la dette, avec un allègement intérimaire. Seuls trois pays du continent, à savoir l’Erythrée, la Somalie et le Soudan, n’ont pas atteint le point de décision. Par contre, la quasi-totalité des pays africains ont atteint le point d’achèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *