Nigéria : la Banque Centrale opte pour un Naira fragile devant le dollar

bcnAfin d’aider la première économie africaine, la banque centrale du Nigeria  a décidé d’être moins sévère, en adoptant des taux de change flexibles vis-à-vis du dollar. L’objectif de la mesure est de booster les exportations et freiner la récession dans laquelle se trouve actuellement le Nigeria.

Depuis que le  gouverneur de la banque centrale a imposé de manière unilatérale un dollar à 197 nairas, la politique monétaire du Nigeria est scrutée de près ces dernières semaines. La mesure de la flexibilité du naira face au dollar a été prise au cours du comité de politique monétaire qui s’est tenu mardi à Abuja.

Pour les experts financiers, cette décision donne un mauvais signe aux investisseurs alors que l’ajustement de la monnaie était attendue. Et il n’est pas exclu qu’ils apportent leurs fonds. La monnaie nigériane, le naira, connaît un repli dans un contexte où l’inflation atteint les 13,7 %. Le budget fédéral du Nigeria dépend du pétrole à hauteur de 70 %.

La fragilité supplémentaire au regard de la baisse des cours et des actes de sabotage des pipelines qui lui font perdre 1,4 million de barils par jour. Le gouverneur de la Banque centrale a reconnu que l‘économie nigériane pourrait se contracter en fin d’année, ce qui marquerait le début officiel de la récession. Une conséquence des atermoiements politiques responsables de l’adoption tardive du budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *