Sierra Leone : Des mesures d’austérité pour stabiliser les finances du pays

austeriteLa Sierra Léone a vu son économie se détériorer ces derniers temps lourdement impactée par la maladie d’Ebola qui a récemment touché le pays et les difficultés consécutives à la baisse des prix des matières premières.

Pour faire face à cette situation, les autorités du pays viennent d’annoncer une forte diminution des dépenses publiques et un gel des grands projets prévus par le gouvernement. Ces mesures rentrent dans le cadre d’un programme d’austérité destiné à stabiliser les finances publiques du pays.

C’est le chef de l’Etat, Bai Ernest Koroma, qui, à l’issue d’une réunion mardi avec son gouvernement, a annoncé ces mesures pour faire face à la dépréciation du cours de la monnaie, à la baisse des prix des matières premières comme le minerai de fer ainsi que la mauvaise collecte des impôts.

Le gouvernement sierra-léonais entend concrètement, faire des coupes budgétaires dans tous les domaines, afin d’économiser 309 milliards de Leones (69 millions de dollars). Pendant six mois les budgets des ministères vont être réduits et des mesures seront prises pour que les impôts soient mieux collectés.

«Ces mesures seront appliquées pendant le premier semestre 2017 afin de stabiliser la situation», a déclaré le président Koroma devant ses ministres, et d’ajouter que «si nous avons été capables de combattre Ebola, nous devrions être capables de nous battre pour transformer l’économie de notre pays».

Les fonctionnaires de l’Etat seront les plus touchés par le plan d’austérité: l’achat de nouvelles voitures et de matériel de bureau est interdit. Les budgets des déplacements dans le pays et à l’étranger seront fortement diminués, et les heures supplémentaires rémunérées seront supprimés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *