L’économie du Maroc la plus attractive en Afrique pour les investisseurs selon Ernst & Young

Selon l’édition 2017 de l’Indice d’Attractivité de l’Afrique (IAA), publiée par le cabinet d’audit, Ernst & Young, en début de ce mois, le Maroc est l’économie la plus attractive pour les investisseurs sur le continent noir.

Selon le cabinet, le dynamisme économique et la position du royaume du roi Mohammed VI, proche de l’Europe, font de lui une destination privilégiée des investisseurs en quête d’opportunités d’investissement et d’affaires.

Introduite en 2016, l’IAA mesure l’attrait relatif des investissements de 46 économies africaines, sur la base d’un ensemble équilibré de critères ciblés, à court terme et à long terme.

Intitulée «Connectivity redefined», cette dernière édition évalue les progrès réalisés dans les domaines de la gouvernance, la diversification, les infrastructures, les opportunités d’affaires et le développement humain, ainsi que la résilience probable des économies dans le contexte des pressions macroéconomiques actuelles.

Grâce à ses efforts, sous la houlette de son Roi, le Maroc s’adjuge donc la première place, devant la plus grande économie africaine en 2016, l’Afrique du Sud. La nation arc-en-ciel partage désormais la deuxième marche du podium avec le Kenya.

La Côte d’Ivoire, l’île Maurice et le Sénégal font également des progrès dans ce dernier classement, en occupant respectivement les 7ème, 8ème et 9ème places.

Les pays ayant perdu le plus de places sont l’Égypte (8 places perdues), le Bénin et l’Éthiopie (6 places) et la Tunisie (5 places).

L’étude révèle qu’au cours de la dernière année, les grandes économies en Afrique ont attiré plus d’investisseurs étrangers. Collectivement, ces marchés, à savoir l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Égypte, le Nigéria et le Kenya, ont attiré plus de 58% des projets d’IDE en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *