Afreximbank débourse 500 millions de dollars pour la relance de l’économie gambienne

La Gambie recevra un appui de 500 millions de dollars de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), pour relancer son économie, a annoncé mardi, le président gambien, Adama Barrow.

Selon le chef de l’Etat, l’institution financière africaine injectera près de 500 millions de dollars US dans les secteurs touristique et agricole ainsi que dans des programmes d’infrastructures du pays.

Cet appui financier permettra à l’économie gambienne de retrouver ses marques, après plusieurs années d’ostracisme, en raison de la politique controversée de l’ancien président Yaya Jammeh.

« Nous mettrons en place une logistique de transport intégrée qui conduirait à l’expansion du port maritime, afin d’accroitre la capacité de celui-ci et l’associer au chemin de fer qui emmènerait les marchandises jusqu’au Sénégal et au Mali», a annoncé en conférence de presse, le président d’Afreximbank, Benedict Oramah, à l’issue d’une rencontre avec le président gambien. Même si calendrier des investissements n’est pas encore dévoilé, M. Oramah annonce l’arrivée prochaine à Banjul, d’une équipe technique de son institution.

Le financement octroyé devrait participer au renforcement de l’économie gambienne, marquée ces dernières années par une augmentation importante de la dette. Cette dernière a dépassé le PIB moyen annuel, pour s’établir à plus d’un milliard de dollars US. Le déficit budgétaire s’est également lourdement creusé au cours du règne de l’ancien président, actuellement en exil en Guinée Equatoriale, du fait de la suspension de la plupart des aides étrangères au pays.

Mais avec l’élection d’Adama Barrow, les choses semblent enfin bouger pour l’économie de du petit Etat voisin du Sénégal. L’Union européenne qui avait gelé son aide après l’interdiction de l’homosexualité par le gouvernement Jammeh fin 2014, a promis son retour avec une enveloppe évaluée à 75 millions d’euros en février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *