Le président Sassou Nguesso évoque des difficultés économiques préoccupantes au Congo Brazzaville

Dans une adresse à la nation ce 15 août, à l’occasion de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance de son pays, le président Congolais, Denis Sassou Nguessoa reconnu que son pays connaissait des difficultés économiques « réelles » et « préoccupantes », mais jugé que cette crise pouvait être surmontée

« Notre pays connaît des difficultés réelles (…) Personne ne doit les dissimuler… Ces difficultés étaient au départ financières. Elles gagnent aujourd’hui le champ économique en général », a déclaré le président Sassou Nguesso.

La dette publique du Congo, pourtant riche en pétrole, représente 117% du produit intérieur brut, selon le Fonds monétaire international (FMI), qui a affirmé récemment que le Congo lui avait caché une partie de sa dette.

Dans son message diffusé à la télévision nationale, le chef de l’Etat, qui cumule plus de 30 ans au pouvoir, a également évoqué la situation dans le Pool, région voisine de la capitale Brazzaville, secouée depuis avril 2016 par des violences et des exactions attribuées par le gouvernement, à Frédéric Bitsamou, alias Pasteur Ntumi, et ses ex-combattants ninjas.

« Encore une fois, je demande à Frédéric Bitsamou de se rendre à la justice de notre pays, pour abréger les souffrances des populations innocentes », a lancé le dirigeant congolais.

Selon le gouvernement et l’ONU, au moins 138.000 personnes, soit la plus de la moitié de la population de cette région, sont en détresse dans le Pool, et font face à des besoins humanitaires criants dans les domaines de la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire, l’hygiène et l’assainissement notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *