Togo : des fonds pour le terminal portuaire de Lomé

Le Togo pourra désormais compter sur l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la construction du nouveau terminal de son port de Lomé. En effet le Conseil d’administration de la BAD vient d’approuver un prêt de 85 millions de dollars pour financer la construction du terminal de conteneurs de Lomé. L’aménagement de ce nouveau terminal de transbordement de conteneurs permettra de désengorger le trafic portuaire et selon l’accord de concession couvrira une période de 35 ans. Le terminal aura une capacité de manutention de 1,5 million d’Équivalent vingt pieds (EVP) par an et sera construit par la société togolaise Lomé Container Terminal S.A (LCT). Vu sa position géographique, le port de Lomé sert de carrefour de transbordement pour toute la côte ouest africaine, et son apport dans les échanges avec les pays sans littoral s’avère précieux. Avec déjà un volume de manutention de 221 000 EVP par an, ce projet de construction fera augmenter considérablement ce volume d’ici 2015. Le Togo pourra ainsi satisfaire à la demande croissante nationale et régionale, mais surtout enregistrera une nette croissance de son commerce transfrontalier avec le Nigeria. Et pour ne pas faire les choses à moitié, les autorités togolaises envisagent signer avec la Mediterranean Shipping Company (MSC), qui est la deuxième plus grande compagnie maritime au monde,  un accord de services de terminal  autorisant la MSC à convoyer la grande partie de ses marchandises destinées à Afrique de l’Ouest et du Centre par l’intermédiaire du terminal. Ce projet favorisera l’expansion du secteur maritime togolais et va accroître considérablement l’économie du pays. Pour la sous région, ce terminal suscitera une émulation supplémentaire ce qui pourrait entrainer d’autres installations portuaires et infrastructures pour le bien de l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *