Le Burkina inaugure une nouvelle mine d’or à forte potentialité

Le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé ce samedi 9 décembre, à l’inauguration d’une nouvelle mine d’or dans l’ouest pays, qui devrait produire annuellement 6 à 8 tonnes du précieux métal.

Située à Houndé et exploitée par « Houndé gold corporation », la nouvelle mine et s’étend sur 23,19 km² et est détenue à 90% par la compagnie minière canadienne Endevaour mining et à 10% par l’Etat burkinabè. Elle sera exploitée pendant dix ans, avec des réserves estimées à 48,210 tonnes d’or, a précisé Sébastien de Montessus, PDG de Endevaour mining.

Les travaux de ce projet minier, débutés en juin 2016, ont nécessité un investissement de près de 200 milliards FCFA, et permis la création de 800 emplois fixes.

L’or est l’une des principales ressources minières du Burkina. Il a supplanté le coton en devenant en 2009, le premier produit d’exportation. Le pays compte au total, quatorze mines d’or, avec une production moyenne de 40 tonnes par an, selon des chiffres officiels.

En 2016, les recettes de l’exploitation minière s’élevaient à 189,9 milliards de FCFA, soit une hausse de 12,8% par rapport à 2015.

En mai 2017, le pays a procédé à une réglementation de la vente d’or, en créant l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-artisanales (ANEEMAS).

Pourtant, plus de 400 sites d’orpaillage clandestin sont recensés au Burkina, pour une production de 9,5 tonnes, dont 2,7 tonnes sont vendues à travers des comptoirs officiels, selon le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *