Burkina Faso : la BM apporte son soutien

Les engagements de la Banque Mondiale (BM) aux pays de l’Afrique subsaharienne sont peut être en baisse, mais elles continuent de faire le bonheur de certains.  C’est le cas du Burkina Faso qui a pu compter sur le soutien de la BM pour le projet « Pôle de croissance agrobusiness de Bagré ». En effet lors  de la 11ème rencontre entre le gouvernement et le secteur privé burkinabé, la BM a annoncé ce mardi à Bobo-Dioulasso, son soutien à hauteur de 55 milliards de FCFA (119 millions de dollars) dans le dit projet. L’objectif étant de redynamiser les secteurs d’activités économiques afin d’accroître l’investissement privé national et étranger. Le projet intervient dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) du Burkina qui sera établie sur la période 2011-2015. Ce programme a pour but de réaliser une croissance économique forte, renforcée et induisant des effets multiplicateurs sur le niveau d’amélioration de revenus et la qualité de vie des populations. Ces mesures en vue d’accélérer la croissance du Burkina, relève des performances macro-économiques récentes du pays qui sont jugées insuffisantes pour entraîner une réduction significative de la pauvreté, d’où l’insistance de la SCADD sur les pôles de croissance. Pour y arriver ce financement de la BAD permettra de créer autour de Bagré, une zone d’activités agro-industrielles rentables et pouvant contribuer notamment à l’amélioration des conditions de vie des populations de la région et à la croissance économique du Burkina. Par ailleurs ce projet qui constitue aussi un tremplin pour attirer des investissements privés, a abouti le 4 juillet dernier à une signature d’accord de financement entre le gouvernement burkinabé et la Banque mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *