Zimbabwe : une nouvelle hausse dans la production de tabac

La production du tabac au Zimbabwe reste en pleine croissance. Les marchands du tabac Zimbabwéen ont annoncé dernièrement avoir rapporté 344 millions de dollars depuis le moi de février, soit une production d’environ 126 milles tonnes à l’exportation. L’objectif de la production de cette année visait les 170 à 200 000 tonnes. Le Zimbabwe a produit en 2010 environ 122 000 tonnes de tabac contre 56 000 tonnes en 2009. Selon les estimations du gouvernement, la production de tabac représente plus de la moitié des exportations agricoles du pays, soit environ plus de 30 % des exportations totales du pays, qui a longtemps été le grenier de l’Afrique australe. Le tabac continue ainsi à offrir au pays une belle croissance après les années consécutives de récession qu’a connue ce dernier. Faute d’une industrie manufacture conséquente, une grande partie de la production est orientée vers l’exportation en destination de la Chine ou l’Europe. Jusqu’en 2000 le Zimbabwe était le principal producteur de tabac en feuilles d’Afrique et le quatrième principal producteur mondial de tabac séché à l’air chaud après la Chine, le Brésil et les États-Unis. Bien que de retour en force, le Zimbabwe reste cependant encore loin de la récolte record de 236 000  tonnes en 2000, l’année où le président Robert Mugabe avait lancé la réforme agraire pour redistribuer aux Noirs les fermes exploitées par les Blancs qui détenaient la plupart des meilleures terres du pays. Les fermiers noirs réinstallés commencent à maitriser cette production, l’autorité Zimbabwéenne espère maintenir le cap et revitaliser son économie avec cette culture qui a longtemps était le poumon économique du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *