La Corée du Sud investira 5 milliards de dollars en Afrique en 2019-2020

La Corée du Sud compte injecter 5 milliards de dollars dans des projets de développement en Afrique pour les années 2019 et 2020, a annoncé hier son Premier ministre adjoint, ministre de la Stratégie et des Finances, Kim Dong-yeon.

Le ministre Dong-yeon s’exprimait ce 22 mai, lors de la 6ème réunion interministérielle de la Conférence sur la Coopération économique entre la Corée et l’Afrique (KOAFEC), à Busan (sud de la Corée), en marge des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Le président l’institution financière panafricaine, Akinwumi Adesina, y était présent.

Cet investissement est destiné à renforcer l’appui industriel de Séoul à l’Afrique, et sera particulièrement concentré dans le domaine de l’électricité et des Technologies de l’Information et de Communication (TIC).

Outre cet investissement, la BAD et la Corée du Sud ont également échangé deux lettres d’entente sur la coopération pour le commerce et sur le régime général de coopération. Deux protocoles d’entente ont également été signés, et portent notamment sur la Korea-Africa Energy Facility, un mécanisme qui vise à faciliter la promotion de l’import-export et de l’investissement dans le domaine de l’électricité, et pour la création du Korea-Africa Tech Corps Program.

Ce programme, similaire au programme de volontariat américain « Peace Corps » (Corps de paix) instauré par le président Kennedy, vise à faciliter les échanges de jeunes professionnels et entrepreneurs du numérique et des TIC entre la Corée du Sud et les pays africains.

La KOAFEC a été créée en 2006, pour promouvoir la coopération économique et les échanges entre la Corée du Sud et le continent africain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *