Légère hausse du prix des carburants à la pompe en Côte d’Ivoire

Depuis hier jeudi 1er novembre, les Ivoiriens sont obligés de faire un léger effort financier pour l’achat du carburant, en raison d’une nouvelle hausse des prix à la pompe annoncée par la Direction générale des hydrocarbures.

Selon la nouvelle grille tarifaire, le super sans plomb passe de 620 à 640 francs CFA le litre, soit une augmentation de 20 francs et le gasoil passe de 610 à 615 francs CFA, soit une augmentation de cinq francs. «Ces prix sont applicables sur toute l’étendue du territoire national du 1er au 30 novembre 2018 », précise le communiqué.

Selon les autorités, ces variations du prix des produits pétroliers entrent dans le cadre de l’application du «mécanisme d’ajustement automatique» des prix à la pompe suivant la fluctuation des prix de l’or noir sur les marchés internationaux.

L’application de ce mécanisme se traduit mensuellement par des ajustements, soit à la baisse soit à la hausse, des prix à la pompe en fonction du prix du baril sur le marché international.

En application de ce mécanisme d’ajustement automatique introduit par Abidjan en 2012, le prix du litre de super sans plomb avait grimpé dans le pays, jusqu’à 766 francs en août 2013, avant de chuter à 570 francs en mars 2016, pour remonter après à 595 francs en décembre 2017 et avoisine les 640 F CFA actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *