La BAD approuve un financement de 117 millions € pour l’accès à l’eau potable au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) vient d’approuver un financement de 117 millions d’euros pour la mise en œuvre du «Projet de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau potable» au Maroc.

Ledit projet consiste à sécuriser l’accès à l’eau potable dans plusieurs provinces du royaume, «grâce à de nouveaux investissements dans les stations de traitement et les réseaux d’adduction d’eau potable», explique un communiqué du bureau régional de la BAD à Rabat (Maroc).

 

Le choix de la BAD d’accompagner ce projet, est justifié par le fait que l’initiative répond à deux des cinq priorités de la Banque, en l’occurrence «Améliorer les conditions de vie des populations africaines» et «Industrialiser l’Afrique».

En plus de contribuer à la réalisation des objectifs du Programme d’urgence national dans le secteur de l’eau et, plus largement, à l’atteinte des objectifs de développement durable en la matière, le projet s’aligne sur les priorités du plan d’investissement 2016-2020 de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) du Maroc.

 

Le partenariat entre le Maroc et la BAD date d’un demi-siècle, et compte plus de 160 projets et programmes, pour un engagement financier total de plus de 10 milliards de dollars.

 

Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ainsi que le développement social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *