Mozambique : La Banque Mondiale finance la gestion de l’eau

La répartition équitable de l’eau et la gestion durable des ressources en eau font partie des priorités du gouvernement mozambicain. C’est dans ce cadre que la Banque Mondiale a accordé des fonds aux autorités nationales afin qu’elles planifient l’exécution des infrastructures de l’eau pour répondre à la demande des besoins en eau pour usage domestique et la production d’aliments. Ainsi un accord de 70 000 000 dollars US pour une période de 6 ans a été signé au début de la semaine entre le ministre de développement mozambicain Aiuba Cuereneia et la Directrice Générale de la Banque Mondiale. Une bonne partie de ces fonds (42 millions de dollars US) serait utilisée pour installer des vannes du barrage «  Corumana » situé à Maputo (Capitale du pays), et ce afin d’augmenter la capacité de stockage de l’eau et renforcer sa fourniture à travers toute la ville et ses banlieues. Le gouvernement compte également disposer environ 11 millions de dollars US pour le développement institutionnel et la décentralisation de la gestion des ressources en eau. En outre 5 millions de dollars US seront affectés pour des mesures structurelles et non structurelles destinées à réduire et atténuer les impacts des inondations et des sécheresses. Cela fait partie intégrante du plan quinquennal du gouvernement. La directrice Générale de la Banque Mondiale a affirmé que cet accord est un pas en avant dans le renforcement de la gestion et le développement des ressources en eau dans le pays.

Les fonds de la Banque Mondiale permettraient de garantir la fourniture de l’eau et de renforcer les capacités institutionnelles dans la gestion de l’eau. De ce fait le projet contribuera à améliorer les conditions de vie des citoyens résidant dans des quartiers populaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *