Burundi : Soutenir des secteurs socioéconomiques

La visite de travail de trois jours entamée par la vice-présidente de la Banque mondiale au Burundi vient de s’achever et les premières impressions de la représentante de l’institution bancaire sont plutôt encourageantes. En effet la vice-présidente de la Banque mondiale, Rachel Kyte, qui est aussi en charge du Développement durable, a livré une note de satisfaction et surtout exprimé l’engagement actif de son institution à aider encore plus le Burundi dans différents secteurs socioéconomiques. A cet effet, une audience a été tenue chez le Chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza à l’issue de la visite. Suite à cette audience, Mme Kyte a déclaré que son institution allait soutenir davantage le Burundi dans les secteurs-clé du développement durable tel que les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et des infrastructures qui sont encore moins développés. Toutefois elle s’est dite « encouragée » par les différents progrès qui ont été réalisés par le pays afin de se défaire de l’ombre de plusieurs années de guerre civile. Le Burundi, à sa tête un homme pragmatique avec sa vision peu commune de la politique, a en effet réalisé de nombreuses réformes économiques « remarquables » qui ont été menées dans la perspective de promouvoir les investissements et le secteur privé. Par ailleurs, la vice-présidente de la Banque Mondiale a rencontré lors de cette visite plusieurs membres du gouvernement, ainsi que les responsables des associations de la Société civile pour discuter des éventuels projets qui pourront être mis en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *