Zimbabwe : Les moyens de relancer l’économie

Le gouvernement du Zimbabwe a organisé un séminaire en collaboration avec le groupe Euromoney, spécialisée dans l’édition des magazines financiers et dans l’événementiel.  Ce séminaire avait pour but d’attirer des investissements étrangers au Zimbabwe. Actuellement, les investisseurs sont assez découragés de prendre la direction de ce pays d’Afrique australe. En effet, le président zimbabwéen Robert Mugabe a amorcé une politique d’indigénisation des administrations des entreprises du pays. Les entreprises étrangères sont sommées de céder 51 % de leurs entreprises à des entrepreneurs autochtones. Une grande entreprise s’est déjà pliée à la nouvelle législation. C’est la compagnie minière Zimplats,  la filiale du numéro deux mondial du platine Impala Platinum. Mais, la majorité des entreprises auront certainement du mal à adopter la nouvelle législation. Pourtant, Tendai Biti, le ministre zimbabwéen des Finances, a révélé que le Zimbabwe à besoin de gros moyens  pour relancer son économie. Il a parlé de 14 milliards de dollars US nécessaires pour que l’économie du pays retrouve son niveau de 1990. Les investissements constituent un passage obligé pour réunir cette somme.

Le ministre des finances n’approuve donc pas l’application de la nouvelle législation. De surcroît, le Zimbabwe peut connaître des problèmes financiers bientôt selon M. Biti, car les ventes espérées de diamants n’ont pas été réalisées, alors que le gouvernement prévoyait une vente de  77,5 millions de dollars US en janvier et février 2012. Mais, en réalité, il n’a reçu que 19,5 millions de dollars US. De ce qui précède, les investissements prennent encore plus d’importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *