Burundi : Technicité et financement pour le développement rural

Le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) qui coopère avec le Burundi dans le secteur agricole depuis 1980 vient de faire un bilan assez convaincant sur l’ensemble de ses activités avec le pays de l’Afrique centrale. De ce bilan il ressort que les financements du FIDA au Burundi depuis 1980 ont désormais atteint la bagatelle de 298,5 millions de dollars. En effet depuis leur collaboration, le FIDA a essentiellement soutenu le pays à travers le financement  de 9 programmes et projets de développement rural, a indiqué un communiqué de presse de l’organisation à Bujumbura. Ainsi en apportant son aide aussi bien financière que technique au Burundi, le FIDA a d’une part améliorer les conditions précaires de l’agriculture en milieu rural mais d’autre part a énormément contribuer à la stabilité économique du secteur. Voulant continuer dans cette lancée, le FIDA a d’ailleurs annoncé qu’il entend bien renforcer son partenariat avec le Burundi. A cet effet, il est prévu donc une visite de trois jours au Burundi du président de l’organisme international, M. Kanayo Nwanze. D’après les autorités burundaises, cette visite permettra notamment la signature d’un accord pour l’établissement d’un bureau du FIDA au Burundi.

Ce partenariat qui date de très longtemps entre les deux parties a su se consolider au fil du temps et a permis au Burundi de réaliser quelques progrès significatifs dans sa politique de gouvernance notamment en milieu rural.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *