Congo : La Chine soutient l’industrialisation

Au terme de son séjour dans la capitale congolaise, l’ambassadeur de Chine près le Congo, Li Shuli, dont le mandat de quatre ans s’achève, a déclaré être optimiste quant à l’avenir du pays notamment dans le cadre de sa modernisation et de son industrialisation. Cet optimisme de M. Li Shuli, il l’a exprimé suite à de son entretien avec le ministre d’Etat congolais, en charge des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Isidore Mvouba, qu’il a remercié pour son action dynamique dans le renforcement des relations diplomatiques et de coopération entre le Congo et la Chine. Concernant le défis et l’objectif que s’est fixé le Congo en matière d’industrialisation, le diplomate chinois estime pour sa part que : « Je suis très optimiste pour l’avenir du Congo; je crois qu’avec les efforts de l’ensemble de la population, et la coopération avec tous les pays amis, le Congo va réaliser son objectif de modernisation et d’industrialisation afin qu’il devienne un pays émergent à l’horizon 2025 ». Toutefois M. Li ne s’est pas contenté d’exprimer son optimisme mais mieux que ça, il a voulu laissé un souvenir impérissable au Congo à savoir la construction prochaine à Pointe-Noire par un groupe chinois, d’un port pétrolier et d’une nouvelle raffinerie. Un si ambitieux projet dont il a aussi discuté des modalités avec le ministre congolais des hydrocarbures, André Raphaël Loemba.

Par ailleurs, la coopération bilatérale signée par les deux parties dans le secteur pétrolier, permet au Congo d’exporter  plus de 46 millions de barils de pétrole vers la Chine rien qu’au terme de l’année 2011 par exemple. Pour renforcer cette coopération et faciliter le projet d’industrialisation du Congo, la réalisation effective de ces projets apporterai un atout considérable au pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *