Rwanda : le fonds Agaciro

Le fonds de solidarité « Agaciro » lancé par  les autorités rwandaises semble prendre du volume. Officiellement il s’élèverait aujourd’hui à environ 11,4 millions de dollars américains. Le personnel du ministère de l’Agriculture ainsi que les résidents du district de Kicukiro sont à ce jour les plus gros donateurs du Fonds. Le ministre des finances, John Rwangombwa, a annoncé la nouvelle lors de sa dernière conférence de presse. Les autorités du pays se félicitent de l’engouement manifesté pour la constitution de ce fonds. En effet c’est seulement depuis près de deux semaines que l’initiative a été lancé par le président Paul Kagame avec un fond initial de près de 2 millions de dollars. Dans cette même optique, le gouverneur de la Banque centrale du Rwanda a lancé une démarche d’emprunt adressée à la diaspora rwandaise sous forme de « diaspora bond ». La mise en route du projet est actuellement en étude au ministère des finances et devrait être effective d’ici la fin de l’année en cours. Néanmoins les observateurs africains pensent qu’il s’agirait surtout de doping pour soutenir le moral de la population et des partenaires économiques. L’objectif principal du fonds est d’appuyer les sources de revenus destinées à financer les divers projets s’inscrivant dans le cadre du programme « vision 2020 ».

Aussi  l’opinion se souvient de la chronologie des faits qui ont conduit à la création du fonds. C’est après l’annonce de certains pays occidentaux d’annuler leurs financements suite à l’implication du Rwanda dans la guerre à l’Est du Congo que le pays a lancé le projet Agaciro pour palier au déficit crée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *