Burundi : intensification de la coopération bilatérale avec l’Inde

La diplomatie Burundo-Indienne vient de prendre un nouvel élan, le président burundais, monsieur Pierre NkurunzizaBurundi : intensification de la coopération bilatérale avec l’Inde, a effectué sa première visite d’Etat en Inde. A l’issue de la rencontre, plusieurs accords de coopération bilatérale ont vu le jour et le pays de Gandhi pourrait bien devenir un des principaux partenaires économiques burundais à l’instar de l’ancienne puissance coloniale, la Belgique. Les partenaires traditionnels du pays sont à ce jour la France, la Russie, l’Allemagne et les Pays-Bas. Lors de la déclaration conjointe des délégations, les deux partis se sont félicités des avancées réalisés par leurs diplomatiques et souhaitent intensifier encore plus la coopération. C’est en 2009 que le Burundi ouvre sa mission diplomatique à New Delhi. En 2012 un accord de coopération bilatéral sur les plans politiques, commerciaux et économiques a permis au deux pays d’établir un socle sur lequel repose de nouveaux partenariat. Parmi les accords fars découlant de la rencontre, il faut signaler l’octroi, par le gouvernement indien, d’une ligne de crédit à hauteur de 80 millions de dollars pour la réalisation d’une centrale hydroélectrique de 24 mégawatts. Une autre ligne de crédit de plus de 42 millions de dollars sera allouée à un projet agricole. Il s’agira de la mécanisation du secteur et de l’installation des unités de transformation des produits agricoles. Plusieurs projets ont déjà été menés, au Burundi, avec l’aide du partenaire Indien. Le Burundi oriente depuis peu son partenariat économique vers les pays émergents tels que l’inde, la chine, le Brésil et l’Afrique du sud. Au fort de la crise financière internationale, ceux-ci représentent une forte capacité d’investissement pour les pays en difficultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *