Malawi : le FMI encourage les reformes

Le Fonds Monétaire International (FMI) a loué par l’entremise du directeur adjoint de son département Afrique les reformes que le Malawi a entreprises pour la relance de son économie. Pour ce faire, l’institution de Bretton Woods a annoncé qu’elle allait amorcer son soutien dans le cadre de ce redressement économique. Elle avait déjà accordé il y a quelques semaines un prêt de 157 millions de dollars US à ce pays. Le FMI a également congratulé la présidente malawite pour son style de leadership qui a incité les partenaires du développement à promouvoir la stabilisation de l’économie du pays. Les reformes mises en place par l’administration malawite a mis fin aux pénuries de carburant, des médicaments et des devises étrangères. Le gouvernement espère obtenir au terme de ces reformes, une dotation d’un milliard de dollars US pour relancer l’économie. L’une des reformes phares est la dévaluation par le gouvernement du Malawi de sa monnaie conformément à la réalité du marché de change. Le directeur adjoint du FMI pour l’Afrique a exhorté la présidente Banda à continuer sur la lancée de ces reformes. Il est convaincu que ces efforts permettraient de relancer les industries qui ont opéré en dessous  de leur capacité en raison de l’insuffisance des matières première sous l’administration de l’ancien président Mutharika. Si les reformes sont maintenues au Malawi et les choix politiques restent conformes à la croissance, les perspectives économiques seront favorables et les risques à la baisse seront gérés. En outre, les responsables du Malawi doivent mettre tout en œuvre pour maintenir la confiance des investisseurs et des partenaires au développement.

 Le programme de réforme devrait cependant englober mais aussi dépasser la stabilisation économique de manière à jeter les bases solides pour une croissance inclusive, durable et diversifiée. Le Fonds monétaire international (FMI) estime que l’économie du Malawi est à un carrefour et que des efforts plus importants doivent être consentis pour remettre la productivité sur les rails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *