Afrique : HeidelbergCement veut asseoir sa position de leader

Heidelberg_CementL’intérêt de l’industriel allemand HeidelbergCement pour l’Afrique subsaharienne ne fait que croître. D’après une récente communication du groupe, Heidelberg y aurait injecté près de 400 millions de dollars dans le but d’augmenter sa capacité de production. L’allemand envisage ainsi apporter une production supplémentaire de 3 millions de tonnes de ciment et 1,5 millions de tonnes de clinker. Cette démarche est une réponse à la demande toujours grandissante du continent en matière de ciment. Pour faire d’une pierre deux coups, HeidelberCement va asseoir sa position de leader sur le marché du ciment en Afrique. Actuellement, une grande partie de ses investissements sur le continent africain s’articule autours de 3 pays, à savoir la Tanzanie, le Burkina Faso et le Ghana. Ensemble, les 3 pays représentent un investissement de 120 millions de dollars. En Tanzanie, l’entreprise allemande investit dans la construction d’un nouveau broyeur de clinker et de ciment d’une capacité de 700.000 tonnes, l’installation nouveau silo à ciment et d’une ligne d’emballage de sac de ciment ainsi que du matériel logistique. Ces nouvelles installation seront implantées sur l’usine de Wazo Hill et nécessitent un financement total de 40 millions de dollars. D’ici 2014, la filiale tanzanienne produira environ 2 millions de tonnes de ciment par an.  Au Ghana également, l’industriel va  investir 30 millions de dollars dans la construction d’un nouveau broyeur de clinker et de ciment pour une capacité de 800.000 tonnes par ans.

Il s’agira également d’installer un nouveau silo à ciment, une ligne d’emballage de sacs de ciments et du matériel logistique. Au Burkina Faso, la société allemande s’est associé pour la construction d’une nouvelle usine de broyage de ciment, d’une capacité de 650.000 tonnes par ans. L’investissement total des partenaires est de 50 millions de dollars et permettra de créer plus d’une centaine d’emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *