Mozambique : deuxième plus forte croissance du continent

mombassaPour les 4 années à venir, le Malawi et le Mozambique devraient tenir des croissances moyennes annuelles supérieures à toutes celle du continent.

En effet, Ernst & Young, l’un des plus gros cabinets mondiaux en matière d’audit financier vient de publier une étude sur l’évolution macroéconomique des pays Africains, couvrant une période allant de l’année dernière à l’année 2017. Globalement, le document rapporte que l’évolution économique de l’Afrique est désormais une réalité et la preuve la plus probante reste sa constante croissance depuis plus de 10 ans malgré la conjoncture économique mondiale, l’économie du continent aurait pratiquement triplé sur cette période. Selon cette étude, le Malawi arrive en tête de liste avec une croissance moyenne de l’ordre de 7% sur la période tandis que le Mozambique tient la deuxième place avec environ 6.88% de croissance.

Le cas du Mozambique a particulièrement attiré l’attention du cabinet, selon l’étude, le pays serait un cas d’école à imiter pour le reste du continent. Malgré sa position de pays pauvre, le Chantier des infrastructures y est pris au sérieux et le pays y met des bouchers doubles. A ce jour, 31 grands projets de constructions sont en cours, pour un investissement total évalué à 32 milliards de dollars. Une grande partie des fonds investis sont des Investissements directs étrangers, ce qui témoigne de la confiance qu’inspire aujourd’hui Maputo. En plus du tourisme, de l’exploitation minière et d’une activité agricole à améliorer, le développement des infrastructures serait un point de départ pour un nouvel élan de l’économie du pays.

Par ailleurs, malgré sa croissance économique modérée par rapport au reste du continent, le voisin Sud-Afrique demeure son ténor avec 134 projets d’infrastructure  évalués à près de 130 milliards de dollars. Les difficultés rencontrées dans le secteur minier et agricole, surtout en matière d’emplois, perturbent encore la situation sud-africaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *