Le Gabon agricole en phase de rénovation

0000000392_448x292Dans le cadre des journées nationales de l’agriculture et mondiale de l’alimentation, le Gabon accueillera du 16 au 27 octobre prochain, cinq cents experts dont la mission aura pour but de montrer le rôle de l’agriculture dans la sensibilisation et la compréhension des approches visant à éliminer la faim.

Du fait de la place importante qu’elle occupe dans le projet de société du Président Ali Bongo, l’agriculture fera, lors de cette dizaine de jours, de réflexion de la part des experts afin, non seulement, de rénover le secteur agricole gabonais, mais également d’identifier les instruments qui peuvent servir à remédier à la crise que connaît ce secteur.

En effet, le domaine agricole est en proie à de nombreuses difficultés dont la faible production, la précarité du développement de l’agro-industrie et de l’élevage. Cette  situation est quasi-inconcevable si on se  réfère aux ressources disponibles dans le pays.De fait, le pourcentage des terres agricoles non cultivées est estimé à plus de vingt millions d’hectares. Ce qui revient à dire que le régime foncier constitue  un terrain mal défini au Gabon. Sa maîtrise rationnelle, permettra une distribution équitable des terres par les autorités.Elle devrait largement contribuer à développer le potentiel agricole de cet Etat.

C’est dans cette perspective que les experts vont travailler afin de suggérer des solutions concrètes aux pouvoirs publics. Il s’agira, pour eux, de proposer des mesures pouvant leur permettre de « concilier les multiples atouts dont dispose le pays ».Outre cette mesure, la sensibilisation sur la sécurité sanitaire des aliments devra constituer un autre point d’intérêt pour les autorités gabonaises, eu égard au fait que les cultures vivrières sont les principales productions agricoles du Gabon.

Tout compte fait, ce pays est décidé à mener une politique de valorisation de son secteur agricole afin qu’il participe à son  développement  et au bien-être de sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *