Cameroun : Le secteur touristique prometteur

25781accd666a6977cb77a6a1f6d2f22_SDe source officielle, un site de dix mille hectares dans la région du littoral au Cameroun sera exploité pour la construction d’un méga-complexe économique et touristique dont le but consiste à répondre aux demandes du secteur du tourisme.

En effet, depuis l’obtention du statut de destination touristique en 2010, le Cameroun connaît une attraction sans précédent dans ce domaine. Les chiffres en témoignent.817.000 visiteurs ont foulé le sol camerounais en 2012 contre seulement 604.052  en 2011.

D’un coût global d’environ 206 millions de dollars, ce projet devra être financé par des partenariats publics-privés à l’instar de celui qui lie le gouvernement camerounais à Ruwaad Holdings, filiale de Dubaï 9 group.Il s’agit d’un fonds qui a pour spécificité d’investir dans les infrastructures de tourisme et de divertissement des classes sociales.

Paraphé depuis 2009, ce partenariat comprend une convention de développement et un pacte d’actionnaires pour la constitution de la « Cameroon International Project Company » qui n’est autre que la société de gestion de projet  visé ci-dessus.

Même si de nombreuses promesses d’emploi sont consacrées par la construction de ce méga-complexe, il n’est pas à ignorer qu’elle impactera le quotidien des populations qui vivent sur ce site. À cet effet, pour parer à toute éventualité de soulèvement populaire lors du lancement effectif des travaux de construction, le comité de pilotage du projet a recommandé à l’autorité de la circonscription, à savoir le Préfet de département, de « rassurer les populations installées sur le site de ce  projet,  sur l’effectivité des indemnisations, le moment venu ».

En attendant les résultats des chiffres de 2013, il convient de noter que le tourisme connaît, depuis 2012, un accroissement de 35% favorisant ainsi, une augmentation de l’enveloppe du PIB camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *