Zambie : Chrysalis annonce des nouvelles minéralisations cuprifères.

Zambie-ChrysalisLes prospections de la compagnie Chrysalis Resources Ltd en Zambie continue à porter ses fruits. L’exploitant minier a déclaré avoir déniché un autre gisement de cuivre et d’argent dans le cadre de son projet de Shikila au nord du pays.

Bien que les minéralisations trouvées présentent de faibles teneurs, elles sont exploitables et l’exploration se poursuit. La compagnie détient 5 licences d’exploitation minière dont 3 au nord de la Zambie. Selon les descriptions fournies par Chrysalis, le gisement serait logé dans une formation géologique d’environ 24 km de long. Ces découvertes raniment intéressants de différents acteurs du secteur minier en Afrique centrale et australe sur le Cuivre Zambien. La première concession, celle de wangolo avait déjà donné des résultats probants. Il s’agit d’une minéralisation à forte teneur de cuivre, environ 3,7%.

Cette annonce résonne pour certains analystes comme l’occasion de reposer la question des pratiques inquiétantes gangrénant le secteur cuprifère en Zambie. Plusieurs rapports et documents notamment le célèbre documentaire « A qui profite le cuivre zambien ? » font état de bradassions de l’or rouge alors que la population n’en voit pas les retombées. Les remises en causes du secteur vont des conditions de travail des mineurs aux évasions fiscales bien ficelées.

Le plus inquiétant, c’est que cette magouille est en partie organisée par des grandes multinationales occidentales qui ne les reproduisent pas chez eux. Avec la complicité de certains hauts fonctionnaires de l’Etat, le pays se vide de son or noir, richesse qui aurait pu fortement contribuer au développement national.

La Zambie est à ce jour le premier exportateur africain de cuivre et plusieurs rapports font état de la raréfaction de cette ressource ainsi que de son épuisement. Les autorités se doivent d’orienter le secteur vers une gestion responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *