Le Kenya attire les investisseurs de taille

Thika-superhighway-in-NairobiClassé première économie de l’Afrique de l’Est en 2013, le Kenya ne cesse d’attirer des investisseurs de première qualité et les toutes premières semaines de l’année 2014 sont marquées par la signature d’importants contrats dans des domaines variés comme celui de l’énergie ou encore le secteur immobilier. Selon l’agence Ecofin, le géant pétro-gazier ERHC Energy Kenya Ltd vient d’attribuer à la compagnie BGP Kenya Ltd un contrat de sondage sismique 2D sur le bloc 11A situé dans le nord-ouest du Kenya. Ledit sondage sismique 2D de 1000 km doit démarrer au début du printemps et fait suite au sondage FTG qui a été conduit sur 14943,8 km sur ce bloc situé où d’autres puits de découverte ont déjà été forés.
Dans le même temps, deux institutions financières de développement, le groupe britannique CDC Group et IFC (Groupe Banque mondiale) ont annoncé le 15 janvier un investissement de 32 millions de dollars en fonds propres dans un important projet immobilier à usage mixte situé à Nairobi la capitale Kenyane. Ce projet immobilier dénommé le Garden City comprendra l’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique subsaharienne, plus de 400 unités d’habitation et un parc de 3 hectares. Les promoteurs entendent développer un bâtiment durable et respectueux de l’environnement notamment en utilisant des capteurs solaires pour produire l’énergie nécessaire à générer de l’eau chaude résidentielle ainsi que la récupération des eaux pluviales. Dans un communiqué de presse, les deux institutions ont précisé que « le projet s’est vu attribué le statut de partenaire Vision 2030 par le gouvernement Kenyan ». Détenue majoritairement par le capital-investisseur Actis, la société de projet Garden City créera plus de 650 emplois directs durant la phase de construction et plus de 800 une fois terminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *