Kenya : Des lampes solaires pour les producteurs de thé

Barefoot-PowerL’autorité kényane chargée de la gestion du secteur du thé, la Kenya Tea Development Authority (KTDA), a conclu avec la compagnie Barefoot Power, spécialisée dans l’énergie solaire, un accord de 100 millions de dollars pour offrir l’éclairage solaire aux petits producteurs de thé du pays.
A terme, ce partenariat  est destiné à couvrir 500 000 producteurs situés dans les zones où la couverture en électricité fait défaut. Estimé à 23 000 en 2010, le nombre de personnes utilisatrices de lampes solaires au Kenya passera ainsi à environ 700 000 cette année, grâce à des prêts sans intérêts. Pour l’instant, le projet est encore à l’étape pré-opérationnelle, dans les comtés de Meru et de Tharaka Nithi où 1500 ménages vont bénéficier de matériels d’une valeur de 8,5 millions de shillings, soit à peu près 99.000 dollars.
Pour la compagnie Barefoot Power, ce partenariat n’est que le début d’une plus grande collaboration envisagée avec les principales institutions du pays. En effet, selon un rapport du programme Lighting Africa financé par la Banque mondiale, avec une cible potentielle qui avoisine les 140 millions de personnes d’ici 2015, le continent africain est sur le point de devenir le plus grand marché du monde pour les lampes hors-réseau.
La question de l’énergie est l’une des priorités du Kenya dans son agenda pour le développement. Pas plus tard que mardi, le président de General Electric (GE) au niveau mondial, Jeff Immelt, en visite au Kenya, a invité le président Uhuru Kenyatta et les autorités kenyanes à soutenir le développement des petites et moyennes entreprises (PME), acteurs clés de la croissance économique.General Electric elle-même travaille actuellement avec le gouvernement pour le développement d’un projet d’énergie éolienne dans le pays. Le Kenya a encore d’énormes progrès à faire dans le domaine de l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *