Afrique : l’évolution des salaires

Le Bureau International du Travail (BIT), dans son rapport sur les salaires à l’échelle internationale affirme que les salaires en Afrique ont connu une évolution en dents de scie entre 2007 et 2009, alors que la hausse mondiale des salaires mensuels moyens s’est réfrénée de 2,8% en 2007, à 1,5% en 2008 et 1,6% en 2009. En effet le «Rapport mondial sur les salaires 2010/11 – Politiques salariales en temps de crise» après une étude portant sur  environ près de 115 pays et territoires couvrant 94% des 1,4 milliard de salariés du monde, révèle qu’en Afrique, les salaires mensuels moyens ont augmenté d’environ 1,4% en 2007, avant de connaître une chute de 0,5% en 2008 et de rebondir à 2,4% en 2009. D’après ce rapport cette variation des taux de croissance salariale est fonction de la région. Il indique par la même occasion que si cette hausse, bien que modérée, reste positive en Asie et en Amérique latine, mais dans d’autres régions comme l’Europe de l’Est ou l’Asie centrale, sa chute a été énorme. Autre donnée des plus stupéfiantes est la question du chômage. Le rapport signale que le nombre de chômeurs a augmenté de 29 millions dans le monde en 2009, précisant que le marché de l’emploi fut l’un des secteurs les plus touchés par la crise économique passée.
« Le taux de chômage mondial a spectaculairement augmenté, passant de 5,7% de la main-d’œuvre en 2007 à 6,4% en 2009», souligne le texte, précisant que «le nombre de chômeurs a évolué de 177,8 millions d’individus en 2007 à 206,7 millions en 2009».

Pour finir, selon le rapport si le taux de chômage a augmenté dans les économies avancées, l’impact de la crise dans les pays en développement s’exprime par la dégradation de la qualité de l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *