Gabon : Renforcer la coopération économique avec la France.

hollande-bangoA l’occasion d’une visite en France depuis le 7 avril courant,  le président gabonais Ali Bongo s’est entretenu avec son homologue français, François Hollande,  tout en appelant la France à « s’impliquer beaucoup plus » dans l’économie gabonaise, afin de lui permettre de se diversifier.
Pendant plus d’une heure, les deux présidents ont discuté de la crise centrafricaine, ainsi que des relations entre leurs pays. Le président  Bongo a exprimé son souhait de renforcer la coopération économique entre la France et le Gabon.  « J’ai demandé à François Hollande (…) que la France puisse s’impliquer beaucoup plus au Gabon, pour que nous puissions passer du stade d’un pays qui réalise des exportations brutes au stade d’un pays qui commence à transformer sur place », a-t-il déclaré en demandant « des transferts de technologie plus importants ».
Sur l’état actuel des relations franco-gabonaises, M. Bongo a souligné que « la coopération entre la France et le Gabon se porte bien ».  L’on sait cependant que tout n’est pas si rose. En effet, la compagnie pétrolière Total-Gabon, filiale du géant français Total, a fait l’objet d’un redressement fiscal de 585 millions d’euros. Une mesure que Total-Gabon considère comme  « dénuée de tout fondement ».  Interrogé sur à ce sujet, le président Bongo a déclaré  qu’« il n’y a aucun sujet qui fâche  la France et le Gabon et il n’y a pas du tout d’affaire Total », a-t-il précisé.
Le président gabonais devrait rencontrer mercredi les dirigeants du patronat français, le MEDEF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *